Couper droit

Ca n’a l’air de rien, mais c’est tout un programme pour ma maîtresse qui est la reine de l’approximation.

Or, en couture, l’approximation au départ, c’est un gros gros défaut à la fin.

Donc, il faut savoir manier (et choisir) les ciseaux.

Ma maîtresse en possède une collection :

  • une paire petite toute brillante pour la broderie et couper les petits fils (quelle patience !),
  • une paire de gros pour découper (soigneusement) les tissus épais,
  • une paire rose pour découper les tissus fins,
  • une paire bordeaux pour cranter,
  • une paire pas jolie-jolie pour couper le papier (une fois utilisés pour le papier, ils ne coupent plus le tissu).

Bon, en fait, deux paires sont vraiment indispensables : une pour le tissu, l’autre pour le papier.

Les ciseaux de tailleurs ont une poignée inclinée par rapport aux lames. Cela permet de les maintenir toujours parallèles à la table de coupe.

Car tissus et ciseaux doivent rester le plus horizontaux possible pour couper au plus droit.

Une fois la ligne de coupe tracée sur le tissu (bien plat, le tissu, sans faux-plis, donc lavé et repassé au préalable), il faut la suivre avec la lame supérieure du ciseaux, pile dessus pour respecter les mesures.

A vos ciseaux, prêts, coupez…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s